Ou comment le jardin n'est pas un long fleuve tranquille...

Aujourd'hui, point d'émerveillement devant Dame-Nature, que nenni, plutôt un questionnement: "Pourquoi tant de haine?" Je m'explique, hier matin, de bonne heure et de bonne humeur (si si ça m'arrive, j'en vois qui me connaissent bien et qui ricanent), de BONNE humeur donc, je fonce au jardin afin de lui rendre les hommages qui lui sont dus....et là, enfer et damnation (je suis polie, en vrai c'est pas ce que j'ai dit), je m'apperçois que la moitié des petits semis de julienne des dames que j'avais amoureusement repiqués, un à un, chacun dans leur petit pot, a été atomisé par....??? Un zoziau je suppose .

IMG_20170530_165214804.jpg     IMG_20170530_165222546.jpg     IMG_20170530_165239958.jpg

 

A la base c'était comme ce qui reste de mes semis sur la photo de gauche (le grillage n'était pas en place encore, je sais c'est ballot), ensuite les autres photos montrent ce qui reste du boulot que j'avais fait....

IMG_20170523_100551235_HDR.jpg

 

Tout cela dans l'espoir d'arriver à ça puissance 10 l'année prochaine....

 

Mais le pire dans mon jardin se cache sous la terre. Cette ignoble créature visqueuse et peu ragoûtante qui fait des ravages dans le potager et dans les massifs c'est ........la limace bien sûr! (J'ai déjà évoqué l'amour fou que je lui porte)

IMG_20170530_165411730.jpg

 

Là ce sont des radis, si si, mais après le passage des limaces, ça donne ça

IMG_20170530_165400579.jpg

 

Là, des navets blanc, SI regardez, bien elles ont laissé l'étiquette....

 

Je crois avoir tout essayé contre ces charmantes bestioles: la bière, la cendre, les coquilles d'oeuf, le zigouillage intempestif....Et je me suis rendue compte d'une chose, tous les bons jardiniers vous disent: "il ne faut jamais laisser une terre nue, il faut mettre dessus en hiver du BRF, des cartons, des feuilles mortes". Ok, c'est super, c'est vrai qu'après la terre est bien plus meuble, bien plus facile à travailler. Mais ce qu'ils oublient de vous dire ces jardiniers, c'est que toutes ces protections favorisent la visite des limaces qui se trouvent fort bien là dessous, au frais, à l'humidité, protégées des oiesaux bouffeurs de semis. Une vraie "pouponnière à limace" dixit Rodolphe (Si tu passes par là).

Après on ne fait pas non plus ce qu'on veut au niveau de l'eau dans un jardin. J'ai un mini bassin parce que j'aime bien l'eau dans un jardin, c'est comme ça. Je m'étais dit que j'allais voir les libellules venir batifoler, et que je réglerai le problème des moustiques en utilisant régulièrement l'épuisette de feu Bubulle afin de récupérer les larves dans le bassin....

IMG_20160729_075816.jpg

 

Sauf que les mamans moustiques sont beaucoup trop fécondes pour moi et que des larves, y'en a à profusion!

Impossible de mettre un poisson (qui mangerait les larves) dans le bassin, parce que dans le coin il y a un héron qui vient régulièrement visiter les jardins et faire ses courses.....

Là, je viens de pousser un gros soupir, pourtant je ne vous ai pas encore parlé de toutes les maladies, champignons, pucerons, chenilles qui s'abattent régulièrement sur mes pôv petites plantes. On va éviter les photos, faut ménager les âmes sensibles.

Je m'étonnais aussi du fait que notre terre était si dure à travailler, et au cours de la fête des voisins, j'ai appris par une habitante connaisseuse du coin, que tout notre quartier avait des jardins en terre de remblais, suite à la construction des maisons depuis 1850....Je n'étais donc pas la seule à planter mes salades à la pioche (beaucoup de mes voisins ont d'ailleurs abandonné le potager depuis longtemps).

Mais arrêtons là les jérémiades....

IMG_20170528_121413545.jpg     IMG_20170530_165652444.jpg

 

Quelquefois j'arrive à braver les élèments, la preuve en photo : quelques radis rescapés, et avec un peu de chance des nectarines réscapées elle, de la cloque.

IMG_20170530_165530662.jpg

Quelquefois un joli cadeau tombé d'on ne sait pas où: une digitale énorme, magnifique

IMG_20170530_165743968_HDR.jpg

Quelquefois c'est le rosier Strawberry Hill qui nous offre sa première floraison

IMG_20170530_165134128.jpg

Ou les campanules vendues avec la maison et qui aiment la terre de remblais...

Et là on se dit que ça vaut le coup de se donner tout ce mal.